Recherche & Développement

"Innover pour protéger"est la philosophie clé du groupe SIOEN, l'entreprise derrière SIP Protection. Cette idée est également la force motrice des investissements continus de SIP Protection dans la recherche et le développement.

En 1990 déjà, SIP Protection disposait de son propre banc d'essai pour le développement de pantalons pour tronçonneuse. Cela nous a aidé à créer le premier pantalon avec 6 couches de protection sur le marché.

De nos jours, nous continuons à utiliser un banc d'essai mis à jour pour les nouveaux développements dans notre quête de matériaux de blocage plus récents, sûrs, légers et confortables.
Nous effectuons également des contrôles de sécurité réguliers et aléatoires sur les productions en cours d'exécution, afin d'assurer le haut niveau de sécurité que nos clients attendent de nous.

La recherche est également d'une grande importance dans la quête de nouveaux tissus, matériaux, garnitures. En fonction des applications requises, nous effectuons différents tests sur les différents tissus afin de trouver ceux qui répondent à nos attentes.

Avant le lancement de tout nouveau produit de protection contre les tronçonneuses, les essais approfondis sont de la plus haute importance.
Les premiers tests sont réalisés sur notre propre banc d'essai et sont testés ultérieurement par un organisme indépendant afin d'obtenir la certification EN.

Visionnez certainement la vidéo tournée danns notre propre plateforme d'essai:

1. Avant l'impact

In real life, when not wearing a pair of chainsaw trousers, a potentially lethal accident is only moments away. The user is unaware that he or she is in danger.

Une tronçonneuse en marche s'approche d'une jambe d'essai.

2. Impact

Les fibres de protection sont clairement tirées dans le pignon d'entraînement. La chaîne est visible sur l'image, prouve l'efficacité du mécanisme à partir du moment où il entre en contact.
Dans la vraie vie, à ce moment-là, celui qui porte un pantalon de protection ne réalise pas ce qui se passe.

La tronçonneuse est effectivement en contact avec la jambe d'essai équipée d'un pantalon de protection.

3. Après l'impact

Dans la vraie vie, la personne portant un pantalon de protection commence seulement à se rendre compte de ce qui se passe. Après quelques secondes, l'utilisateur réalise pleinement ce qui s'est passé: sans le mécanisme de blocage, une blessure grave aurait été inévitable.

Le mouvement de la chaîne sur la lame a été complètement bloqué après une fraction de seconde.